mardi 28 juin 2022

Je me suis trompée sur les ados [Réflexion du jour]

 J'ai eu une révélation sur les ados et je voulais vous en faire part. Elle aura certainement besoin d'être plus réfléchi, d'y revenir et de revoir le tout mais je me lance avec mes premières impressions. 

J'ai lu Opération survie au collège des éditions Jungle (article ici) et en résumant le fait que le personnage principal doive jongler entre une honte d'avoir repoussé un camarade, une amitié pleine de secret avec Maribella, un club de dessin où il faut trouver des idées, un cours de soutien en sciences, une guerre puérile entre club, un concours à gagner… et j'en passe. J'ai noté que c'était comme dans la vraie vie. 

Mais si j'ai trouvé ça réaliste, je me suis rendue compte que je n'avais pas idée de celles de mes filles. Actuellement 12 et bientôt 14 ans, je commence mon rôle de maman d'ado et je m'y perds parfois. D'ailleurs cette semaine, je n'en pouvais plus. 

Entre Poucinette complètement passionnée par l'univers des Cosplay et sa recherche d'identité qui la travaille énormément ; Mistinguette qui ne comprend pas pourquoi elle va devoir s'inscrire à une activité cet été et qui voudrait travailler mais sans contrainte, je dois avouer que j'ai fatigué. 

J'ai pensé, comme beaucoup de parents :

  • Nan mais vous ne faites rien de vos journées
  • Vous passez votre temps sur votre téléphone
  • Vous n'allez pas mourir pour quelques heures d'aide / sport par semaine

Bref on a eu des discutions bien sympa.

Nous avons également tenu le discours à deux : 

  • Tu ne trouves pas que nos enfants ont la belle vie ? 
  • Elles exagèrent en vrai ! 
  • On ne leur demande pas grand chose. 
  • Faut tout leur donner et en échange, on n'obtient pas grand chose.

Le pire, c'est que ça passe dans la conversation sans que ça me saute aux yeux. Mais je dois avouer que les choses se mettent en place doucement. Je ne peux pas continuer ainsi et ce n'est pas ma manière d'être, ni les valeurs que je veux pour mes filles.

Déjà, je pense qu'on minimise leur vie. On s'imagine que l'adolescence, à part un "bouleversement" hormonal et la transition enfant/adulte, il ne se passe pas grand chose. 

Mais comment peut-on tenir ce genre de discours ?

 Comment puis-je penser de cette manière ?

Parce que c'est la norme. Parce que TOUS les parents disent ça. Que ceux d'avant et ceux d'après tiennent ces propos. 

Non, hors de question.

L'adolescence est une période très compliquée que l'on ne voudrait pas revivre. Les changements corporels et l'enfance qui s'éloigne doucement mais surement, non merci. A ça, les moqueries des camarades - parfois - le regard des autres surtout, l'affirmation de sa personnalité bien qu'on se cherche chaque jour, les amitiés, les vraies, celles qui sont belles et celles qui font mal. Et l'amour ! On ne peut pas dire que les premiers amours sont de tout repos. Et j'allais oublié (pff) l'attente de tout le monde : réussir à l'école et trouver sa voie professionnelle ^^

Maintenant transposez avec notre vie adulte. C'est déjà compliqué quand :

  • tu as un changement dans ta vie que ce soit professionnel ou à la maison
  • tu peux t'embrouiller avec un abruti de voisin
  • tu as peur que la personne qui partage ta vie se détache de toi

Mais deux choses. Toi, tu es adulte donc tu vas relativiser ou verbaliser et dans tous les cas, tu vas gérer, tu le sais (les 3/4 du temps). Deuxième chose, tu ne vis pas tout en même temps (ou rarement, je sais il y a des périodes bizarres) 

Sauf que ton enfant, enfin ton ado, il a quoi derrière comme bagage ? 12, 13, 14 années de vie dont 4 à dépendre totalement de toi et 6 à grandir en découvrant le monde petit pas par petit pas. Puis d'un coup : allez hop ! On voudrait qu'il soit autonome et même complètement accompli.

Je me suis dit que je devais, par respect pour mes enfants, continuer d'être à leur écoute et avoir un minimum de compréhension pour la vie qu'ils sont en train de mener. Et j'ai élevé mes enfants en discutant avec eux. De la même manière que je discuterai avec un adulte. Je suis persuadée que c'est la solution pour qu'ils grandissent dans la meilleur des conditions. 

Mais bizarrement, j'ai trouvé ça évident dans leurs jeunes années et c'est comme ci d'un coup, je voulais leur imposer les choses. Leur donner des ordres parce qu'il faut qu'ils obéissent. Mais n'importe quoi, je veux une meilleure discussion avec elles et je dois m'adapter. 

Est-ce que j'aimerais qu'on débarque dans ma vie en me disant ce que je dois faire ? 

Ou aller ? Quelles responsabilités prendre ? 

NON

A la rigueur, si ces choses sont obligatoires, je voudrais qu'on m'en parle avec bienveillance, respect et en me proposant un échange, une vraie discussion. 


Je reviendrais certainement éclaircir mes idées plus tard 

les enfants continuent de grandir et moi avec



Pour comprendre ma façon de voir les choses, je ne peux que vous conseiller cette lecture : ici

dimanche 26 juin 2022

KING : VOUS N'OUBLIEREZ JAMAIS SON NOM [nouveauté DVD]

Aujourd'hui, je vous fais un retour comme promis sur notre dernière soirée film en famille avec le DVD, tout juste sorti : 

KING


King un lionceau destiné à un trafic s'échappe de l'aéroport 
et se réfugie dans la maison d'Inès, 12 ans et Alex, 15 ans. 
Le frère et la sœur ont alors l'idée folle de le ramener chez lui, en Afrique. 
Mais la traque des douaniers ne leur facilite pas la vie. 
Lorsque Max leur grand-père fantasque qu'ils n'ont vu que deux fois dans leur vie, 
se joint à l'aventure tout devient possible.


Inès est une jeune fille un peu spéciale. Depuis le décès de sa maman, la vie est difficile pour elle. Son père n'est pas vraiment là, son frère est stupide et elle ne supporte pas sa belle-mère. Quand King rentre dans sa chambre un soir, sa vie prend une autre tournure.

Si au début, elle le cache un moment, elle se rend bien compte qu'il va falloir faire quelque chose. Elle prépare les plans pour le ramener dans une réserve en Afrique où il sera en sécurité.

Son frère Alex découvre le lionceau lorsqu'Inès est absente. Il prend le temps de poster des selfies sur les réseaux, de lui et du lionceau ! Mais ce dernier étant recherché, la police ne tarde pas à arriver. Inès n'hésite pas et s'enfuie avec King.

Dans sa feuille de route, elle a prévu de rejoindre son grand-père. Elle ne l'a vu que deux fois mais elle se souvient des histoires qu'on racontait de lui et de ses nombreux voyages. Elle est sûre qu'il va pouvoir l'aider. Alex se joint à l'aventure, bien que les idées ne lui plaisent pas tant que ça. 

Du côté de la police, un fils n'a pas le choix de suivre son père. Il comprend très vite que son père n'a pas l'intention de récupérer le lionceau pour le protéger, bien au contraire. N'ayant pas une bonne relation avec lui, il décide de poster tout ce qu'il peut sur les réseaux pour alerter sur le trafic d'animaux.


Notre avis : dans l'ensemble, nous avons passé un bon moment. On a noté que les réseaux sociaux étaient mis en avant et qu'ils pouvaient servir à alerter mais aussi à porter préjudice à certaines personnes. Le rôle de ce jeune garçon et de son père, bien qu'en second plan, nous a bien plu. Mes filles ont souligné que ça apportait quelque chose de moderne à une histoire qu'on avait déjà pu voir. Ma dernière a beaucoup aimé le grand-père et son passage préféré est quand il se retrouve en mer et qu'il présente Inès et Alex (je vous laisserai découvrir). 

Si les enfants ont su aimé le film, je suis un peu plus mitigée. C'était une belle histoire, les personnages sont intéressants et j'ai trouvé que les jeunes jouaient bien. Mais il y a des choses qui m'ont manqué. [SPOILER : j'aurais voulu que les choses s'arrangent pour Alex à l'école, j'aurais voulu que la belle-mère trouve sa place - bien qu'on comprend que c'est en bonne voix - j'aurais voulu un petit plus à la fin. J'ai trouvé que c'était un peu rapide de mettre le lionceau dans un bateau en partance pour l'Afrique et hop fini. Bien qu'il y ai un épilogue, je me suis sentie un peu frustrée]

Les images et le jeu des acteurs sont vraiment très bien. Et évidemment, on voulait tous être à la place d'Inès !

Un film à voir en famille !


* DVD offert, merci beaucoup !

mardi 21 juin 2022

Je choisis ma bataille : non à la douche ! [Et si on parlait]

- Tu as baissé les bras en fait ?

- Non, j'ai d'autres batailles à gagner.

Je discutais avec une amie sur l'hygiène des enfants et j'ai expliqué qu'ils ne se lavaient pas tous les jours et qu'il y a même une période où nous avons battu des records.

Après leur départ, la discussion est revenue dans ma tête et je me suis dit que j'avais certainement exagéré les faits et que j'avais dû passer pour une cradingue. 

Pour faire simple, j'ai expliqué que bébé n'était lavé qu'entre 2 et 3 fois par semaine, ma fille au même rythme et mes ados ont eu une période où il ne valait mieux pas compter et que ça avait changé depuis 1 an ou 2 avec des douches quotidiennes. Il y a des semaines - sans chaleur évidemment - où la douche n'arrivait que le week-end. 

J'ai vu les réactions. 

  • La maman : mais c'est possible ? J'aimerais bien parce que franchement v'là la prise de tête. 
  • Le papa : hors de question, c'est impensable. 

Dans la semaine qui a suivi, j'ai drôlement insisté pour la douche et j'ai fait attention à ce qu'ils aient les mains propres. Bizarrement, la culpabilité m'accompagnait et je m'en voulais d'avoir divulgué ces informations. J'avais même peur qu'on pense que mes enfants soient sales. Que nous étions une famille sale.

Le regard des autres.

Les jours ont passé et honnêtement la fin de journée épuisante, la gestion des enfants et puis ce beau temps qui fait qu'on a envie de les laisser plus longtemps dehors m'a rattrapé et ma culpabilité s'est envolée.

En ce moment, il fait très chaud donc ils suent, ils jouent dehors et rentrent noir. Pas de question à se poser : on file faire une petite douche. Mais je le sais, si le temps est doux, pourquoi se prendre la tête ? A 2 et 8 ans, on ne sent pas mauvais si on ne se lave pas tous les jours.

C'est un sujet délicat car très culpabilisant dans mon rôle de mère mais je me dis qu'en parler ici, me libérera comme j'ai pu l'être avec mes amis mais sans m'en vouloir derrière.

Après si vous n'avez jamais tenté, que vous voulez alléger votre charge mentale, gagner du temps sur la fin de journée, laisser vos enfants profiter quand ils sont dans leur période "j'ai pas envie", ne vous alarmez pas. Dîtes vous que vous faites des économies, que c'est bon pour la planète, bon pour la peau aussi (si, si c'est prouvé) et qu'en plus, à partir de l'adolescence, ça change carrément ! (là on tambourine derrière la porte pour qu'elle n'y passe pas des heures) 

Après avoir pas mal réfléchi à la question, je me suis répétée ça : quelle bataille je veux mener ? Est-ce que la douche est importante ? Est-ce qu'ils sauront être présentable et prendre soin d'eux si on zappe quelques douches pendant l'enfance ? 

Mes réponses me conviennent et j'ai d'autres batailles à mener


N'hésitez pas à donner votre avis sous l'article !

lundi 20 juin 2022

Crémaillère et entorse [Récap]

Rattrapage d'hier après un week-end en famille,

Coucou tout le monte !

J'ai failli marquer : "rien d'extraordinaire" mais je me suis ravisée. Voilà 15 jours de plus avec l'entorse et on m'a annoncé encore une bonne quinzaine. Je ne vois pas ce qu'il me faut de plus pour pimenter ma vie de maman au foyer ! 

Du coup, on s'adapte en permanence et on ronge son frein en attendant de pouvoir reconduire ou tout simplement marcher sans boîter. Il y a des jours où c'est plus dur que d'autres, je vous l'assure !

La crémaillère le week-end dernier et la visite de Manou & Papou ce week-end m'ont par contre fait le plus grand bien. Je me suis sentie très entourée et ça m'a vraiment donné le sourire. 

Je veux garder une trace ici aussi : bravo à mon mari qui a réussi haut la main son trail de 65 km ! 

Pour les 15 jours à venir : on approche fortement de la fin d'année scolaire. Les collégiennes ont leur emploi du temps chamboulé du coup, elles sont déjà souvent à la maison. Craquinette va finir son année de CE2 et Chipounet enrichit son vocabulaire chaque jour. Moi, j'espère guérir. Juste ça.


Heureusement que Chipounet me donne un coup de main !
(à sa manière c'est sûr)


le meilleur investissement avec cette chaleur !


Ramasser de bonnes fraises des bois


prendre un panier Too Good To Go au Wok
se faire un festin pour trois fois rien !


Notre première grande réception dans notre maison !


Chéri qui assure toujours en cuisine !


Ma Craquinette qui gâte son papa pour sa fête

mardi 14 juin 2022

Liste d'idées cadeaux pour une ado de 14 ans [Wishlist]

Dans trois semaines environ, ma Mistinguette va fêter ses 14 ans. Il y a un petit quelque chose cette année, une petite émotion qui arrive. Je cherchais à quoi elle était dû mais je pense que ce sera l'année prochaine où l'émotion "éclatera". Parce que l'année prochaine elle aura 15 ans, elle passera son brevet et elle rentrera au lycée. Alors peut-être que là, j'ai juste besoin de profiter de cette dernière année collège. 

Je lui ai demandé ce qu'elle voulait pour son anniversaire. Si au début, j'ai eu plusieurs idées classique comme des cartes cadeaux pour faire du shopping ou encore une paire de basket, nous avons pris le temps d'en discuter et nous avons trouvé une autre idée.

Avec mon changement de consommation, j'influence un peu mes enfants sur les choix matériels ou non matériels que nous pouvons faire. Mais trêve de blabla, vous allez comprendre, voici 5 idées pour mon ado :

1. Soirée pyjama

Les filles en font déjà régulièrement mais cette fois ce sera 3 copains/copines en même temps. Il faudra gonfler le matelas. J'aurais bien opté pour la tente dans le jardin ou un QG dans nos bâtiments extérieurs mais pas sûr d'avoir le temps de tout préparer (pour l'instant j'ai encore l'entorse pour 3 semaines, ça me semble compromis) 

2. Une commande chez Domino's


Oui, à cet âge là, la "bouffe" a une grande importance. Mistinguette adore car elle peut choisir les ingrédients et créer sa propre pizza. On prendra à emporter évidemment et ils pourront manger en mode pique-nique dans le jardin (tu noteras que je veux absolument les mettre dehors - non mais on minimise le bazar et puis c'est bruyant à cet âge là)






3. Sortie entre potes


Mistinguette voulait une paire de Nike mais aussi passer du temps avec ses amis. Je lui ai proposé de choisir. Vu le budget de la paire de basket, on pouvait tout aussi bien offrir les places à ses copains pour le parc d'attraction près de chez nous. Je lui ai dit que nous pouvions les déposer le matin et les récupérer à la fermeture. Ils devraient prendre un pique-nique mais pourraient tout à fait passer la journée en autonomie. Cette idée a bien plu. Ce sera donc journée au parc d'attraction avec ses amis.


4. Une montre connectée


La famille va évidemment gâté notre fille et elle souhaite ce modèle de montre. Je l'ai prévenu que les avis étaient mitigés mais dans l'ensemble bon quand même. Vu le prix, il ne faut de toute façon pas s'attendre à quelque chose de dingue. Mais c'est celle-ci qu'elle veut. Et même si "elle ne dit que" l'heure, ça lui va ^^







5. Des leds


Une autre idée pour la famille, des leds pour sa chambre. Elle a repéré un site et un modèle qui lui conviendrait parfaitement. Je trouve ça bien que les ados s'approprient leur espace et le décore à leur façon. Un cadeau utile en quelques sortes.








N'hésitez pas à partager vos idées en dessous de l'article 
et j'espère vous avoir aidé pour vos ados !

 

dimanche 12 juin 2022

Premier voyage en camping-car : région Grand-Est [Sortie en famille]

Aujourd'hui, je vous fais un retour sur notre premier voyage en camping-car. Il fait partie de nos 52 défis à réaliser en famille pour cette année 2022. 

* tu n'as pas le temps ? Cet article t'intéresse mais tu veux aller vite ? 

Lis seulement le texte en gras ^^


Notre histoire

Nous nous sommes rendus chez le concessionnaire CLC à Thaon-les-Vosges. Pas de sponsor, ni de partenariat mais ils ont été franchement cool du coup je leur fais de la pub gratuitement lol. On s'est un peu précipité par rapport à l'agenda et nous avons opté pour le week-end de l'Ascension. Obligé de le rendre le mardi matin, cela nous a permis d'organiser 5 jours de voyage du jeudi au lundi

Pour un premier essai, c'était important que ce ne soit pas trop court pour ne pas se sentir limité, ni trop long au cas où quelque chose n'irait pas. Parce que pour rappel : nous partons à 6 dont 1 bébé de 2 ans qui ne dort pas partout (on n'a pas cette chance ^^) 

Coté pratique

Je ne rentrerai pas dans la partie technique du camping-car car c'est généralement mon mari qui a géré et pour la conduite, c'est lui également. On a eu quelques explications, des vidéos et une assistance 24H/24 si besoin. Je dois avouer que ce n'était pas parfait. Des choses simples comme bien refermer le marchepied, comment installer le lit d'appoint, comment mettre le chauffage ou encore comment remplir le réservoir d'eau auraient été franchement utile comme explication supplémentaire. On avait un dossier avec quelques documents mais aucun FAQ en cas d'erreur. On a eu l'électricité qui s'éteignait d'un coup, pas moyen de regarder la télé par moment et l'assistance ne semblait pas d'un grand secours. Des petits désagréments pas méchants mais une feuille avec des petites explications toutes simples auraient empêcher cela.

Pour les déplacements, mon mari a trouvé la conduite facile et on a eu aucun problème pendant notre séjour. Il suffit de faire attention pour la hauteur et de prendre son temps quand on croise des autres véhicules sur les petites routes. Mais c'est l'idée même du camping-car : prendre son temps. 

Pour vidanger les toilettes et remplir le réservoir d'eau, nous avons opté pour dormir en camping une nuit sur deux. Sur place, il y a nécessairement tout ce dont on a besoin. Sur un des campings, malheureusement, le matériel venait d'être cassé. Nous avons dû chercher ailleurs et nous avons utilisé l'application Park4night qui est très utile et que je vous recommande. Elle référence tous les lieux pour dormir et vidanger.

Les préparatifs 

En réservant trois semaines avant de partir, il a fallu se décider rapidement sur le type de voyage que nous souhaitions faire. Nous avons commencé par éliminer ce que nous étions sûre de ne pas faire : Paris - même si on a une tonne de choses à voir par là, hors de question d'y aller en camping-car et encore moins pour une première fois. Pas vers le sud car nous y allons cet été. Donc on partait dans l'idée du Nord ou de l'Est pour éviter de faire trop de route. Nous voulions respecter un rythme de 2/3H de route par jour. 

Nous voulions alterner entre nature et ville également. Nature pour profiter pleinement et ville car nous voulions faire plaisir aux enfants.

Evidemment entre l'idée de départ et le résultat final, il y a eu quelques modifications. Déjà parce que toutes mes idées ne rentraient pas sur 5 jours. Parce qu'on a voulu réduire certains trajets. Parce que je me suis fait une entorse. Oui, ça, c'était vraiment pas prévu.

L'itinéraire décidé (on le verra ensuite), il a fallu préparer les valises. J'ai voulu prendre le moins de chose possible et minimiser la taille de nos bagages mais en réalité, avec le nombre de rangement dans le camping-car, j'aurais pu en prendre d'avantages. Mais on a manqué de rien, c'est le principal.

Voici une liste des choses que nous avons pris et qui ont servi !

  1. Draps, couettes et oreillers pour tout le monde
  2. serviettes de toilettes et trousse de toilette
  3. papier toilette, mouchoirs
  4. Vaisselle en plastique (pas jetable, ici on a pris celles des enfants, ça évite la casse)
  5. Casserole
  6. Nourriture : pâte, riz, biscuit
  7. Produit frais (frigo à l'intérieur du camping-car) : yaourts, petits fromages, jus de fruits…
  8. Nous avons un bac prêt pour chaque voyage avec l'essentiel à l'intérieur : liquide vaisselle, torchon, éponge, sac poubelle, sopalin, papier d'alu, anti-moustique, pansement, couteau suisse, briquet, …
  9. Table de pique-nique et chaise pliante
  10. Jeux de société, cahier d'activités, carnet de notes, DVD

Notre voyage

ça y est ! Jour J. Chéri a été cherché le camping-car le jeudi matin et nous avons pu prendre le temps tranquillement de ranger nos affaires avant le départ. Il y a un côté très satisfaisant d'avoir les affaires à portée de main et rangé tous les jours. Le fait de n'avoir pas "trop" de choses aussi est très agréable.

Nous prenons la route direction le Luxembourg et plus précisément le parc municipal Gaalgebierg à Esch. Je ne me rappelle plus comment j'en ai entendu parlé mais le descriptif m'avait assez tenté pour le mettre sur ma liste des endroits à visiter.

  • GAALGEBIERG

Après avoir demandé notre chemin, nous avons trouvé les nombreux parkings qui entourent le parc. Nous avons déambulé sur cette colline en rencontrant des animaux : ratons laveur, cochons d'inde, biches, highlanders… très propre, avec des espaces d'une grande originalité et bien pensé. Nous y avons passé un bon moment.

Des jeux pour les enfants, des enclos accessibles pour s'approcher au plus près des animaux, un pont qui redescend à l'intérieur d'un enclos et qui passe sous terre, un bar dans une cabane avec des passages secrets pour les enfants. 

à gauche : le pont qui permet de rentrer dans l'enclos et de passer sous terre
à droite : les filles arpentant l'étrange bar

Magnifique découverte. Sachant qu'on n'a pas pu tout faire, on aimerait bien y retourner.

Sortie gratuite.

Nuit sur Dudelange : nous avons opté pour un parking excentré de la ville (trouvé grâce à l'appli) Au calme, nous y avons passé notre première nuit. 


Nous avons aimé les couleurs des façades et la propreté des villes du Luxembourg

  • ZONE COMMERCIALE DES TROIS FRONTIERES

Nous avons voulu faire du shopping dans cette zone commerciale. Bien que des produits semblaient intéressant niveau prix, nous n'avons pas trouvé notre bonheur. Nous voulions trouvé soit des choses atypiques, soit des choses aux prix fous. Nous avons fait le tour de plusieurs zones en vain. Mistinguette voulant absolument faire du shopping s'est mis à la recherche du centre commercial de ses rêves.

  • ESCH-SUR-ALZETTE

Et oui ! Nous sommes revenus sur nos pas puisque c'est au Luxembourg que ma fille a choisi le centre commercial Belval Plaza. Nous avons découvert un endroit magique. Le site a été réhabilité sur un ancien site de Sidérurgie. On se balade donc en observant un lieux très industriel avec des hauts-fourneaux mais aussi naturel avec des bassins et moderne avec un centre commercial. Un mélange original qui m'a complètement séduite et ma famille aussi.



Le centre commercial n'a rien d'exceptionnel à part une ou deux boutiques mais c'était sympa et Mistinguette a trouvé son bonheur.

Nuit au camping de Basse-Ham : un camping d'une grande propreté, très bien aménagé, très bon accueil et où on s'y sent bien. Nous nous sommes installés avec plaisir et nous avons profité le soir pour nous balader et nous offrir une gaufre en extérieur.


  • RODEMACK

Nous avons découvert la cité médiévale et la balade fut très agréable. Nous aurons plaisir à la prolonger et à la faire dans de meilleurs conditions puisque c'est le matin même que je me suis foulée le pied.



Nuit à Creutzwald  : jolie ville, nous avons opté pour un parking près d'une forêt.

Pour cette journée du dimanche, nous sommes restés sur Creutzwald pour un déjeuner copieux au bord d'un lac et Chéri a pris le temps de courir. Me reposant, nous sommes restés à faire des jeux de cartes et dessiner dans le camping-car avant de reprendre la route pour la prochaine nuit au camping.

Nuit au camping du lac de Pierre Percée : un petit camping sympa mais nous avons aussi découvert la joie de voyager hors saison. Annoncer aux filles qu'il y a une piscine, la voir et ne pas pouvoir en profiter. Leur proposer d'aller manger une glace et se retrouver porte close. Et ça, à plusieurs reprises. 

Bref. Nous avons improvisé un petit barbecue et une fondue au chocolat avec des kits trouvés chez Action. Les enfants étaient content. 

  • LAC DE PIERRE PERCEE

Nous finirons notre séjour en nous posant tranquillement au lac. Nous avons dû annulé plusieurs sorties à cause de mon pied mais ça n'a entaché nullement notre joie de voyager en famille.


NOTRE AVIS :

Nous sommes très heureux de notre voyage. Les enfants n'ont pas exprimé une joie immense de leur côté mais je crois que ma blessure et leur petit frère ne les a pas aidé à profiter pleinement. Mais je pense qu'elles sont tout de même ravies de l'expérience.

Les - : les manipulations siège auto et dépliage de lit n'ont pas amusé mon mari mais pas le choix. Les petits désagréments de vouloir faire fonctionner des choses et de galérer tout simplement. Les nuits et siestes avec un enfant de 2 ans, une nuit sur deux on en a bavé !!! Pas facile pour un petit de s'endormir comme ça.

Les + : le plaisir de se déplacer facilement avec sa "maison", n'avoir rien à déballer, avoir tout à disposition. Découvrir le Luxembourg et de jolies endroits. Vraiment très content de ce côté. J'ai noté que nous avons pu nous rapprocher avec les enfants. Je ne pourrais pas mettre les photos mais j'ai de beaux souvenirs avec mes ados de moments privilégiés. Pour dire, nous avons fait plusieurs parties de jeux de cartes avec Poucinette et ça c'est un miracle !!! Il y a eu des câlins et des mots d'amour entre sœurs et frère.

En définitive, nous avons très envie de retenter l'expérience mais avec un bout de chou un peu plus grand pour que l'on puisse plus facilement profiter et avec un temps un peu plus chaud ce serait l'idéal ^^


mardi 7 juin 2022

Mes cartes de MUDRAS [Grancher Editions]

Aujourd'hui, je vous présente un objet un peu particulier : 
c'est un coffret de cartes de MUDRAS


Mais c'est quoi les MUDRAS ?

Ce sont des gestes inspirés des danses traditionnelles en Inde le plus souvent avec les mains. C'est associé aux bien-être, à la reconnexion avec soi et à la zénitude.

Le coffret en détails :

La boîte qui renferme les cartes est un déjà un bel objet à elle toute seule. Les motifs dorés qui reflètent au soleil sont vraiment beaux et amènent un côté précieux à l'ensemble. L'ouverture est tout aussi pratique et intelligente puisqu'elle s'ouvre en clapet et permet d'accéder aux cartes facilement.


Les cartes en détails :

58 grandes cartes à découvrir. Elles sont de belles tailles (18x12 cm) et permettent un bon visuel. Le papier glacé les rend solide et pourront être manipulé autant que l'on souhaite.

                           

A l'arrière, une image et une phrase inspirante associée à la position.



4 grands thèmes à découvrir : 



Un petit guide et des explications par ici :



Mon avis : c'est un très beau coffret avec de belles cartes. Même si on n'y connaît rien en Mudras, c'est très facilement accessible et on peut très vite se lancer. ça permet une toute approche du Yoga et de réaliser les exercices n'importe où : au bureau, dans son lit, dans sa voiture… Pas besoin de matériel, d'espace ou autre, simplement ses mains. Les thèmes sont variés et vous permettront de vous connecter à la vie, de retrouver l'harmonie, la joie de vivre mais aussi vous soutenir dans une guérison ou évacuer du stress. Je vous ai parlé de ma Miracle Morning, il y a peu et j'étais toute contente de faire du sport. Après un dos bloqué suivi d'une entorse à la cheville, j'ai dû stopper les exercices. Avec les cartes, j'ai pu continuer à méditer et à me ressourcer d'une autre manière et j'ai trouvé cela intéressant.
Si vous êtes encore réticent au concept, je vous invite à tenter l'expérience. C'est assez surprenant. Il faut par contre être disposé à lâcher prise !


.GRANCHER EDITIONS


*coffret offert merci <3