mardi 21 octobre 2014

Que pensez-vous des Baby Shower Party? et autres réflexions du soir

J'ai vu cette question sur Facebook, j'ai voulu répondre, donner mon avis et je me suis dit que je n'arriverais pas à faire court.
Du coup, je viens ici pour en parler.

Les premières réponses sont arrivées et les gens s'offusquent "non c'est commercial" et une réponse m'a sauté aux yeux : "il ne faut pas se réjouir trop vite, on ne sait jamais..."

Pour répondre à la première chose, qu'est-ce qui n'est pas commercial de nos jours? Il n'y a plus grand chose à moins de partir vivre en haut d'une montagne, se tricoter ses vêtements soi-même et fabriquer son propre fromage... et encore ^^

On ne demande pas que les futurs parents dépensent des sommes à s'endetter pour 10 ans, on demande de faire une petite fête pour se réjouir de ce qui va nous arriver, parce que là, à l'heure d'aujourd'hui : on porte la vie ! 

Si en plus, ça peut aider de jeunes couples à obtenir peut être quelque chose qu'ils souhaitent vraiment et dont ils n'ont pas trop les moyens de se payer, une petite cotisation et hop une jolie enveloppe coup de pouce !

Dans un sens, ça permet aussi de patienter gaiement, on s'occupe : on invite, on décore, on cuisine, on reçoit... qu'est-ce qu'il y a de mal à cela?

Je ne l'ai pas fait pour mes 3 filles, parce qu'on en entendait pas parler encore mais si c'était maintenant je le ferais sans hésiter... quitte à me retrouver seulement avec mes deux meilleures amies à boire un oasis tropical et qu'elle m'offre un échantillon Yves Rocher chacune ;)


Maintenant pourquoi mes poils se dressent quand je vois cette phrase : "il ne faut pas se réjouir trop vite, on ne sait jamais..."

Je n'en veux pas à cette personne de dire cela, je ne la juge pas non plus d'ailleurs, si elle était là je lui expliquerais mon point de vue et le voici...

Tout le monde le sait : la vie est courte. En tout cas, quand on l'occupe comme il le faut, on n'est convaincu que l'on n'aura jamais assez de temps pour tout faire.

On sait aussi que la vie est parfois cruelle et qu'elle nous enlève trop vite des personnes que l'on aime.

Alors pourquoi évitons-nous de nous réjouir?

Qu'est-ce qui empêche les parents de faire une petite fête pour leur progéniture?

Au cas où il lui arrive malheur? 

Est-ce que c'est parce qu'on reçoit des invités que l'on se met en danger? Non.

Donc, d'après ce que dit cette personne, c'est "si bébé n'arrive pas" les parents vont regretter cette fête.

Donc là je m'offusque.

A quel moment pouvons-nous être sûr que tout ira bien?

Il n'y en aura pas, soyez-en sûr.

D'ailleurs à l'arrivée de bébé vous vous direz même que vous ne vous êtes jamais rendu compte à quel point ce monde est terrifiant.

Pour avoir vécu des tristesses de grossesses, je peux vous dire oh combien c'est important de se réjouir.

Je n'en parle pas beaucoup. Parce que c'est compliqué. Parce que les personnes qui m'entourent ne sont pas à l'intérieur de moi. Attention je ne le vis pas mal mais il m'arrive de penser avec un léger sourire que ça aurait pu être différent... 

Mais surtout, je n'ai pas voulu me réjouir avant, j'ai même caché ce début de grossesse parce qu'il le fallait, parce qu'on avait décidé qu'on ferait une surprise plus tard, que pour une fois on attendrait, on serait plus patient... 

Mon cœur battait à l'intérieur de mon corps, ça résonnait en moi et je voulais le crier sur tous les toits, ben oui là j'étais contente, comblée... et quand je me suis dit : on va pouvoir le dire, enfin... c'était trop tard. 

Tout s'est éteint en moi. Je me suis cachée. Puis il y a eu de long mois avant que bébé s'installe à nouveau et là je peux vous dire que je n'ai rien attendu. Je n'ai pas attendu la fin du premier trimestre comme beaucoup font, je n'ai pas attendu d'être sûr, je n'ai pas attendu pour acheter ce doudou qui me faisait craquer... j'ai pris la vie comme elle venait et je me suis réjouit.

Bébé 3 est bien arrivée, ce fut ma 5 ème grossesse, sur les papiers s'est inscrit, en moi s'est inscrit mais dans la famille : le plus important c'est mes 3 filles ce n'est pas les étapes que j'ai vécu.

Je n'en veux à personne puisque personne n'était à ma place. Je m'en veux à moi de ne pas avoir fait la fête pour ces autres petites choses qui ont commencé à pousser en moi, à avoir attendu et avoir dû pleurer en cachette après.

La solitude peut toucher beaucoup de monde même ceux qui semblent entouré.

Je vide un peu mon sac ce soir et ça me fait du bien.

Tout ça pour dire quoi... positivez tout et surtout n'attendez pas, pour rien, vivez maintenant, svp

2 commentaires:

  1. cette page me touche ... tu t'ouvres à nous comme je t'ai peu entendu (sur ces sujets forcéments et peu être il y en a d'autres) j'aurai voulu entendre comprendre ses détresses.
    Ses petites vies que tu as commencés à porter sache qu'elles t'ont laissé une richesse du coeur que je perçois (peut être à ma manière certes) je t'aime petite soeur oh comme JE T'AIME (n'oublie pas que tes chagrins sont aussi les miens)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne t'en fais pas, tu sais bien.... merci pour ce joli mot <3 je t'aime

      Supprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, merci !