vendredi 26 février 2016

Les enfants grandissent : les choses qui vont changer !

Si vous me suivez - et si vous me connaissez - je suis ce genre de mère qui ne veut pas voir ses enfants grandir, qui adore cajoler les bébés, qui pleure à chaque étape, qui angoisse de l'éloignement et de tout le reste d'ailleurs. 

Comme beaucoup de mamans, j'aime mes enfants plus que tout au monde, je ne vis qu'en pensant à eux tous les jours depuis leur naissance et même avant. C'était mon plus beau rêve.


Mais je pense que dans tout ça, je m'oublie énormément, je passe mon temps à m'occulter, je ne me vois pas et je ne prends pas le temps. Bien sûr j'en ai conscience, du coup je fais des efforts mais ils sont loin d'être des réflexes. Quand je me lève le matin, je pense à ce que je vais faire de ma journée, bien souvent j'espère passer du temps de qualité avec mes filles mais je pense aussi à la maison ou à ce que je dois gérer et même si je m'octroie 1h ou 2 dans ma journée de "détente", je ne pense pas l'utiliser comme il faut et du coup je ne m'apporte rien de très bénéfique pour moi-même.

Je me suis dit que, malgré mes efforts, il faudrait tout de même passer la barre supérieur... puis ma petite chipie passe devant moi, me sourit. C'est dingue ce que ses sourires m'apportent. Je lui rends son sourire, en essayant de le faire le plus grand possible et le plus longtemps possible. Elle semble satisfaite et retourne à ses occupations. J'oublie tout. Puis, il m'arrive de penser qu'elle rentrera bientôt à l'école et qu'elle deviendra - comme ses grandes sœurs - une petite fille qui créé sa vie.


Je me suis amusée, pour me consoler, à voir le positif. L'ultra positif au fait que mes enfants vont grandir. Parce qu'il faut l'avouer, il y a aussi des choses super cool qui m'attendent *


  • Elles iront se coucher seules et se lèveront seules : ma grande a 7 ans aime encore beaucoup le bisou en bas des marches, le coucou quand elle arrive dans sa chambre et les mots doux / le matin je passe dans chaque chambre mots doux et caresses sur le visage pour chacune
  • On pourra se faire des sorties en famille, celles qui ne nous sont pas encore accessible, à moins de faire des groupes : patinoire, bowling et cinéma par exemple
  • On ne pensera plus à la sieste ni aux couches de bébé : les week-end chargés ne nous inquiéteront plus
  • Je pourrais faire mes courses seules ou si elles sont avec moi je ne devrais pas passer mon temps à dire : "mais avancez !!!! attendez-moi !!! Reste dans le rayon !!! Ne touche pas !!!"
  • Le ménage pourra se faire en collectif ou elles m'embêteront plus quand je ferais du trie
  • On cuisinera en famille sans ravager l'espace popote
  • Au revoir les veilleuses, les doudous, les jouets qui nous cassent les oreilles : "je suis le tigre à rayures / Je m'appelle Bambou le panda tout doux et je vis dans la bambouseraie" (mignon au début...)
  • Elles donneront un avis plus affirmés sur les tenues vestimentaires - ce qui évitera les "mais je n'aime pas les robes en jeans / je veux que des leggins / ces chaussures ne me plaisent plus" 
  • Il y aura moins de jouets dans les chambres : ceux qui connaissent la chambre d'Emélia tapez dans vos mains : ouais !!!!
  • On pourra regarder des films et lire des livres avec des gros mots dedans, sans avoir peur pour leurs petites oreilles : incroyable ! Et on se fera l'intégrale des Louis de Funès et des gendarmes à Saint-Tropez, on regardera les Visiteurs et Le Père Noël est une ordure, Jumanji et Madame Doubtfire...


Ces choses me paraissent complètement dingue à l'heure d'aujourd'hui ^^

*tout ceci dans un futur plus ou moins proche


Bien entendu, j'aurais aussi plus de temps pour moi et devraient être plus rare les journées sans maquillage et tout le tralala, il n'y aura plus de pleures en pleine nuit, de questions à la mords-moi-le-nœud au petit-déjeuner, de Kidiboo avec son jeu incompréhensible : "mais si, écoutes, tu réponds à la question, si le fantôme sourit c'est que tu as perdu puisque la réponse est non, il doit donc faire une grimace pour que tu gagnes - non pas sur le tien ma puce, ce n'est pas la même question, toi regardes il devra sourire !" (si vous ne connaissez pas, je vous laisse découvrir au rayon fromage pour enfants), de Oui-Oui et son monde enchanté, d'ailleurs La Reine des Neige sera libérée ET délivrée depuis belle lurette, le livre T'choupi fait du poney ne leur plaira plus du tout, du tout et peut-être, je dis bien peut-être Emélia arrêtera de sauter sur le canapé !!!

Et vous, qu'allez-vous aimer quand vos enfants vont grandir?

4 commentaires:

  1. tout ça est bien vrai ma chérie, tu as su trouvé les points positifs, mais car il y a un mais.... je vous souhaite beaucoup de bonheur ensemble, que la crise d'adolescence soit la plus calme possible. Il paraît que ça arrive !!!! Profite au maximum, tu as encore de belles années devant toi.
    Ton papa qui t'aime 💟

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je profite de tous ces instants, merci pour ton msg papa <3

      Supprimer
  2. Je me retrouve dans tes quelques mots et pourtant je n'en ai qu'un seul pour le moment mais c'est vrai qu'avec de jeunes enfants on a tendance à s'oublier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que l'on en est 1 ou 3 je pense que l'on peut ressentir la même chose

      Supprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, merci !