mardi 14 février 2017

Ma vie de courgette [Film] [Atelier doublage]

Nous avons participé à un atelier, au cinéma près de chez nous. Au programme : projection du film Ma vie de courgette suivi d'un atelier sur le doublage.


Le film
Ma vie de courgette

L'histoire : Courgette, c'est le surnom d'Icare, sa maman l'appelait comme ça et il y tient depuis qu'il est arrivé dans ce foyer où tous les enfants sont sans parents. Dans cet endroit, il va apprendre à connaître ces nouveaux amis mais aussi leurs histoires. Ils ont tous souffert comme lui, une enfance difficile mais il y a Camille qui arrive ensuite, elle, elle est spéciale et à 10 ans on commence à découvrir aussi l'amour...


L'avis des filles :

  • Craquinette - 3 ans, n'a pas tout compris mais certains passages l'ont fait rire, dans l'ensemble, elle semble avoir aimé.
  • Poucinette - 7 ans, gros coup de cœur pour elle, elle me réclame le DVD depuis et m'en parle souvent.
  • Mistinguette - 8 ans 1/2, elle n'avait pas tout saisi et n'a pas aimé le fait que la maman soit morte et en plus elle a cru que c'était Courgette qui l'avait tué, je lui ai expliqué mais je crois qu'elle a un peu plus conscience de la dureté de la vie des personnages et ses émotions ne lui ont pas trop plus.

Mon avis : 
Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ça, j'ai pensé à un film tout public et même humoristique, je me suis bien vite rendue compte que ce n'était pas le cas. L'ambiance générale du film est dramatique je trouve mais le happy-end et les différents personnages qui, malgré tout, vivent leur vie amène de la légèreté.
Avec nos yeux et nos pensées d'adulte, il m'est arrivé à plusieurs reprises de porter les mains en visage tant j'étais surprise mais je me suis vite reprise, les enfants ne perçoivent pas du tout les choses comme nous.
J'aime la dynamique de ce film, on est captivé, on ne peut s'empêcher d'écouter Courgette, on découvre les travers de chacun avec délice, la douceur des amitiés naissantes, la beauté de l'amour dans les yeux d'un jeune enfant et un policier tellement attachant. 
Le film s'arrête et on se sent bien, la musique du générique de fin se lance et on ne bouge pas, on est assis et on profite de cet espoir qu'après la pluie, le soleil est toujours là...

Voici la bande annonce :



L'atelier

Nous avons rencontré un ingénieur du son. Nous étions un petit groupe, des enfants de 3 à 12 ans, à peu près... On a parlé cinéma et bien entendu nous avons commencé par les bruitages.


Chacun a pu participé et nous avons fait le bruit de la pluie, du feu qui crépite, du verre cassé, du cheval au galop...


Deuxième partie : le doublage

Etape par étape, nous avons reproduit les sons d'un passage du film. C'était le moment de la cantine. L'ingénieur du son a coupé le son et petit à petit, les enfants ont fait les voix puis les bruits de bouche et de vaisselle et enfin le brouhaha de fond. C'était top de voir le résultat ! J'ai filmé avec mon portable, grosse erreur, je n'ai pas eu le son, j'étais verte...


Notre avis : un atelier ludique qui a permis aux enfants de bien comprendre une partie du monde du cinéma. La chance de pouvoir faire un vrai doublage et pourquoi pas de découvrir des métiers que l'on entend rarement parler. A refaire sans hésiter et le film à revoir également !


N'oubliez pas que Télérama fait son premier festival enfants du 15 au 28 février et que d'autres projections et ateliers sont à venir. La place de ciné est à 3,50€ (gratuit pour les adultes)
Alors foncez !

(ici les dates sont avancées donc n'hésitez pas à vous renseigner dans les cinémas près de chez vous pour ne rater aucune séance, je vous conseille Pat & Mat pour les petits et Les malheurs de Sophie pour les plus de 6 ans)

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. ça avait l'air d'être suer intéressant Valentine (bayu le hibou)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était génial ! vraiment
      particulier pour le film mais ça m'a plu

      Supprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, merci !