vendredi 26 janvier 2018

L'abécédaire participatif : D comme Don

Je tenais à faire toutes les lettres de l'alphabet du rendez-vous de Coralie
Mais les fêtes de fin d'année m'ont empêché de participer
Je me rattrape ...


Pour la lettre D, une évidence encore, le mot : DON.

Et s'il y a une chose dont je suis assez fière, c'est notre participation à l'association des enfants du Mékong.

Vous le savez, je vous en ai parlé tout au début (ici et ici), c'était il y a 1 an environ. Nous étions dans les premiers mois de dons pour la petite Vietnamienne.

Grâce à l'association, nous pouvons aider cette enfant à aller à l'école et à aider sa famille.

Maintenant, je peux vous en raconter un peu plus... cela fait un an que nous échangeons. Nous recevons ses petits courriers avec la même joie à chaque fois. Il y a un petit dessin, des nouvelles, une photo... C'est agréable et nous apprenons à la connaître un petit peu plus à chaque fois.


Nous découvrons aussi une vie bien différente de la notre et ils nous arrivent d'avoir le cœur serré de lire ses mots d'enfants. Pourtant, on sent qu'elle ne se plaint pas. Elle nous raconte simplement.

Elle a raté son année mais nous promet de faire des efforts maintenant. Elle semblait si désolée... Alors qu'on était plus embêté pour elle car elle semble si heureuse avec ses amies de l'école.

Elle nous demande toujours comment nous nous sentons et si la santé ça va... à son âge... mais ils sont beaucoup plus confrontés à cela que nous en général.

Nous prenons le temps de lui répondre et j'espère que mon dernier courrier arrivera, j'ai essayé de lui glisser des petites surprises qu'on ne sent pas à travers l'enveloppe... vivement de ses nouvelles !

Les filles continuent de penser à elle et d'en parler. Encore ce soir, Poucinette a appelé une de ses poupées H. comme notre amie.

Craquinette demande si le jour de l'avion approche... il va falloir patienter encore longtemps mais ça viendra ma petite voyageuse.

Mistinguette garde une photo près d'elle le soir.

Nous avons accroché sa photo dans la nouvelle maison. Nous avons son album et ses lettres près de nous.

Nous sommes ravies de cet échange et nous espérons encore de bien belles lettres cette année. Mais surtout nous espérons que la vie sera douce, qu'elle laissera en paix cette famille et que la sécheresse sera terminée.

Douce pensée pour notre petite protégée.

Et comme toujours, si vous avez des questions, n'hésitez pas. J'ajoute une bannière sur le blog pour qu'à tout moment vous puissiez vous rendre sur leur site si le cœur vous en dit. (en haut à gauche)

Il n'y a aucune rémunération, partenariat ou quoi que ce soit en rapport avec le blog, c'est un projet personnel qui nous tient à cœur et que nous avons plaisir à partager.

Tout simplement.


7 commentaires:

  1. Ça me touche tout particulièrement car je suis d'origine vietnamienne. Je ne connaissais pas cette association ! Merci pour ton partage et surtout pour ce que vous faites pour cette petite fille qui je pense a le même prénom que ma maman ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas du tout que tu étais d'origine vietnamienne. Ravie de te faire connaître cette association

      Supprimer
    2. Je mets très peu de photos de moi et j'ai un prénom très vieux français lol avec un nom de mariée bien français aussi lol (je pense que tu l'aurais deviné avec mon nom de jeune fille lol)
      Je n'ai fait qu'un seul article sur mes origines sur le blog en lien avec la guerre...mais en tout cas je vais y regarder de plus près sur cette association :D

      Supprimer
  2. Oh c’est super de faire ça , en incluant tes filles en plus. Merci de me donner l’idee, voilà une belle leçon de vie pour nous et nos enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un projet avant tout pour moi mais je pense que c'est aussi bien de le partager avec les enfants
      merci pour ton message !

      Supprimer
  3. Super article.
    Ici je parraine via enfantson Mekong depuis un peu plus de 10 ans. J'ai d'abord eu une petite fille avec qui j'ai beaucoup echangé et dont le parrainage c'est arrêté en 2011 car sa situation avait changé, puis j'ai eu un garçon jusqu'à Noël dernier dont le parrainâge c'est aussi arrêté car il a quitté l'école et avec lequel j'ai moins échangé, pour divers raison . Du coup, en decembre suite au courrier de l'association m'annonçant la fin du parrainage avec mon filleul et m'en proposant un nouveau, je me suis interrogé sur je poursuivais ou pas... Et j'ai fait le choix de.continuer mais pour un parrainage collectif cette fois.
    En tout cas bravo à toi et ta famille pour ce magnifique geste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me suis posée la question si on ne pouvait plus parrainer cette petite fille, comment je réagirais et je pense que ça ressemblerait franchement à ton parcours...
      pas bête l'idée du parrainage collectif, je n'avais pas fait attention que ça existait

      Supprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, merci !