vendredi 10 novembre 2017

L'abécédaire participatif : A comme Accepter

Coralie de C'était comment avant ? organise un nouveau rendez-vous :



Il suffit de choisir un thème et de publier un article de notre choix. On commence évidemment avec la lettre A et ainsi de suite tous les 15 jours. C'est intéressant de lire les participations des autres blogueuses (je crois que l'on est que des filles ^^) et de voir comment chacune s'est appropriée la lettre.

Il faut que je me lance... L'envie d'écrire est toujours présente et je ne m'en lasse pas mais écrire un billet plus personnel, c'est toujours un combat intérieur. J'ai toujours peur d'être mal interprété, je suis facilement brouillon quand je parle et souvent je me dis que je n'aurais pas dû dire ça ou ça. Par écrit c'est pareil. Je ne parle même pas des jugements... alors là c'est autre chose.


Pour ce premier rendez-vous, j'ai choisi : accepter

La définition de ce mot sur Google est : consentir à subir quelque chose, à le tolérer de la part de quelqu'un, l'admettre, le supporter. Ou considérer quelque chose comme juste, fondé, exact, l'admettre, l'approuver.

J'ai l'impression que ce mot jalonne nos vies et qu'il sera toujours là. 

J'aimerais bien dire que c'est bon, j'ai tout accepter et que pour la suite, c'est validé d'avance. Hop ! Tranquille. 

Mais non, j'ai dû accepter des choses que j'aimais et d'autres beaucoup moins. Et demain, je devrais encore accepter pour le bon comme pour le mauvais.

Mais bon sang, le mauvais, on est bien d'accord que c'est dur ? Accepter tout ? Non... mais parfois nous n'avons pas le choix.

J'aimerais aussi que l'on soit dans un monde d'écoute où on puisse dire, avec gentillesse (la méchanceté est vraiment inutile) que l'on n'accepte pas telle ou telle chose. Mais non... trop facile dirait le monde. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Ce n'est pas ça la phrase... je suis la reine des dictons à l'envers mais peut être que le monde est à l'envers aussi parfois.

Est-ce que nous avons des étapes dans la vie ? J'en suis certaine. Aujourd'hui, j'ai tellement envie d'aller de l'avant mais avec le temps, j'ai mis des barrières... que dis-je... des forteresses autour de moi que je me suis un peu perdue au milieu de tout ça. Parfois je me retrouve, le temps d'une après-midi, d'une soirée... seule ou entourée. Je suis moi. La Mathilde. Mais pfiou... tour de magie, sortilège de Cendrillon, j'en sais rien... re-belote en mode caverne (ou Tour de Raiponce si on reste dans le Disney). Mais crotte... je ne sais pas pourquoi ça fait ça. Un manque de confiance en moi ? ça va, j'avais remarqué... Mais je veux dire, pourquoi il ne suffit pas de dire : je m'accepte pour se sentir bien. J'accepte ma vie passé, présente et futur. Bye bye la peur et bonjour bonheur.

Alors bon. Oui, je suis en cours d'amélioration. Oui je sais que le temps m'aidera et que la sagesse viendra (j'essaie de faire des rimes de temps en temps, tu as vu? ) et d'ailleurs en y regardant de plus près je suis pas si mal (je ne parle pas que du physique) mais j'ai ce côté à vouloir être parfaite qui me gonfle (et en plus c'est complètement raté). 

Pour tirer un trait et aller de l'avant (attention ça va faire mal) j'accepte.

J'ai déjà fait un travail sur moi concernant mon passé (avant mes 20 ans) du coup je sais que je n'ai pas besoin de revenir sur cette période de ma vie. Donc en gros, si je me suis, je dois accepter les 10 années qui viennent de passer pour pouvoir de nouveau avancer. En fait, je dois peut être faire un bilan tous les 10 ans... je ne savais pas. Je viens de l'apprendre.

Donc.

J'accepte que la vie est tumultueuse. (ça commence bien)
J'accepte de ne pas savoir gérer un budget. (heureusement qu'on fait compte séparé avec chéri)
J'accepte d'avoir hurler sur mes filles quand j'étais trop fatiguée (et c'était souvent des fois)
J'accepte que notre vie de couple soit faite de haut et de bas (là on remonte mais c'était chaud)
J'accepte mon dernier accouchement (bordel ils auraient pu prévenir)
J'accepte de n'avoir que 3 enfants (où ils sont mes 7 que je voulais au début? gros LOL)
J'accepte d'avoir peur de tout (qu'il leur/lui/m' arrive quelque chose)
J'accepte que mon corps ai grossit (ils sont loin les 51 kg d'avant Craquinette)
J'accepte d'être sans force (oui zéro, je suis de la guimauve)
J'accepte d'avoir les cheveux blanc (là c'est en net progrès puisque j'arrête les couleurs déjà)
J'accepte de ne pas savoir quoi faire de ma vie (je vais travailler ou pas? Non? Oui? Grrr)
J'accepte d'être blogueuse (oui parce que ça j'ai encore dû mal à en parler autour de moi alors que toute ma famille me lit, coucou vous !)
J'accepte d'être ordonné-bordélique (c'est un mode de vie)
J'accepte d'être Vosgienne (c'est bizarre à écrire)
J'accepte de recommencer ma vie et d'être moi (ça c'est bien, bravo)

Evidemment.

Je n'accepte pas la méchanceté gratuite (et vu que je suis une pacifiste je ne réagirai pas aux attaques)
Je n'accepte pas que les amitiés se terminent (surtout sur des quiproquos de m***)
Je n'accepte pas que l'on dise du mal des mes enfants (attention je mords)
Je n'accepte pas que mon couple ne fonctionne pas (surtout quand on a les clés)
Je n'accepte pas de me jeter sur la nourriture ou sur les magasins (et pourtant je le fais, mais je le fais !)
Je n'accepte pas le syndrome (et d'ailleurs je l'ai laissé à notre ancienne maison)
Je n'accepte pas de vivre sans un animal de compagnie (et surtout un ouaf-ouaf)
Je n'accepte pas que vous ne commentiez pas cet article (c'est pour voir si vous suivez)
Je n'accepte pas plus d'être trop sérieuse (allez bon sang marre-toi Mathilde)
Je n'accepte pas d'avoir peur pour rien (là y a du taf)

Je ne vais pas faire un étalage des choses (heu... c'est déjà un peu fait, là) mais bon, on n'y voit plus clair, non? (non) 

Par contre, par ce billet, même si c'est personnel et que je m'auto-analyse en passant, c'est surtout un message pour les autres (et pour moi-même, évidemment) sur le fait de s'accepter. Malgré les difficultés. Et, au pire, on se fait un café (je n'en bois pas mais j'aime le chocolat) et on en parle.

Ceci est ma participation au rendez-vous de Coralie. Parce que j'ai toujours dû mal à publier des articles personnels, je ne me relirai pas donc pardon s'il y a encore plus de fautes que d'habitudes (et soyez gentils, vous avez vu j'ai des problèmes de confiance en moi ^^)

6 commentaires:

  1. C'est un très bel article : ce n'est pas si simple d'accepter mais c'est déjà un petit pas en avant ! Mon blog c'est secret pour le moment, très peu de gens le savent lol Et tu vois je commente donc je t'ai lu jusqu'au bout :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Suzanne pour ce premier mot, pour avoir pris le temps et pour ce beau compliment <3

      Supprimer
  2. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ton article et je n’ai pas été surpris de ton analyse qui me parait juste et d’ailleurs je me suis reconnu dans certains passages. La vie c’est accepter les différences et c’est vrai que ça demande des efforts avec l’âge j’ai appris à être plus tolérant. Ton papa qui t’aime très fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci du fond du coeur, tu sais l'importance que tu as dans ma vie et l'exemple que tu es pour moi, alors merci d'être toi et de me lire : je t'aime bien plus fort que tu ne le penses <3

      Supprimer
  3. J'accepte avec plaisir cette belle participation où tu te livres !
    Accepter oui c'est avancer, c'est aussi se pardonner parfois !
    Ne pas accepter c'est aussi avancer, ne pas aller contre ses envies !
    Merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, merci !